Adel Mzab - Le M’zab Entre hier et aujourd’hui - Adel Mzab

flash infos

citation & expression

articles récents

radio

écouter radio chaine 2
écouter radio ghardaia
écouter radio coran

commentaires récents

Catégorie: Extraits
Le M’zab Entre hier et aujourd’hui

Culture : Le M’zab de Smaïl Benhassir et Hocine Seddiki
Entre hier et aujourd’hui

Le lecteur apprendra à mieux connaître ces hommes qui ont transformé en paradis terrestre l’une des contrées les plus inhospitalières de la Terre. De belles photographies rendent la lecture encore plus agréable. La vallée du M’zab et sa pentapole (Ghardaïa, Melika, Beni-Isguen, Bounoura et
El-Atteuf) sont classées depuis 1982 au patrimoine mondial de l’Unesco. L’architecture de ses cités et ksour a été une source d’inspiration pour des architectes comme Le Corbusier, André Ravéreau, Fernand Pouillon ou encore Manuelle Roche, auteure du livre Le M’zab, une leçon d’architecture, paru en 1982 chez Sindbad en France.
Le M’zab, texte et photos de Smaïl Benhassir et Hocine Seddiki, est un beau livre dans tous les sens du terme.
L’ouvrage, bien que sorti avant les récents événements douloureux de Ghardaïa, interpelle indirectement notre conscience.
«Le M’zab est incontestablement un exemple même aujourd’hui. Exemple de société organisée solidaire, exemple de cohérence architecturale, exemple de cohérence spirituelle dans la pratique religieuse», lit-on dans sa présentation de couverture. Au début de cet ouvrage paru aux éditions al.bayazin, le lecteur trouvera les principaux événements en rapport avec l’histoire des ibadites, tels que la fondation de la ville de Tihert, près de l’actuelle Tiaret en l’an 777 (après Jésus-Christ) et l’exil, en l’an 911, vers Sedrata puis vers la vallée du M’zab, au cœur du Sahara. Le livre comporte une dizaine de chapitres dont ceux intitulés «La ‘‘chebka’’ désolée, berceau de la pentapole du M’zab», «Une architecture à dimension humaine» et «Regards sur le M’zab d’aujourd’hui».
Le lecteur apprendra à mieux connaître ces hommes qui ont transformé en paradis terrestre l’une des contrées les plus inhospitalières de la Terre. De belles photographies rendent la lecture encore plus agréable.
Dans le denier chapitre intitulé «Traditions et modernité», on peut lire : «Le M’zab traverse avec sérénité les siècles laissant derrière lui les violences du passé et regarde du haut de ses cités ancestrales notre monde perturbé et dubitatif». Ce livre de 173 pages est édité avec le soutien du ministère de la Culture, dans la cadre de la collection «Les régions d’Algérie et d’ailleurs».
K. B.

 LeSoirdAlgérie .com

 1778_laune



Laisser un commentaire 

captcha anti-spam, merci de le renseigner. plus d'info


*